Togo-La CNDH s’emploie pour l’inclusion financière des femmes

Pour célébrer en différé la Journée internationale de la femme africaine, commémorée chaque 31 juillet, la Commission nationale des droits de l’homme (CNDH) a organisé ce matin une causerie-débat couplée d’une séance de sensibilisation sur le cancer du sein et du col de l’utérus au profit de celles qui donnent la vie.

La causerie-débat de l’institution de défense des droits humains marque la journée internationale de la femme africaine, dont le thème est « Inclusion financière des femmes : des défis et des opportunités ».

« Cette journée est une occasion pour les institutions étatiques, les partenaires techniques et financiers, les organisations de défense des droits de la femme, de faire le bilan des initiatives prises en faveur de cette cible, mais aussi une opportunité de relever les défis en vue d’une bonne planification des actions futures », rappelle Nakpa Polo, la présidente de la CNDH dans une intervention lue par Yaovi Sronvi, le rapporteur général de l’institution. Il souligne que l’occasion «  est une invite à toutes les femmes à capitaliser les acquis de la finance inclusive, à identifier les défis et les opportunités qui subsistent afin d’en mesurer les risques pour une  grande résilience à la Covid-19 ».

Les participants à cette rencontre d’une demi-journée ont suivi des échanges d’expériences avec les bénéficiaires des prestations des programmes de la finance inclusive pour en tirer les avantages et dégager des pistes de solution pouvant déboucher sur l’élimination des barrières de l’inclusion financière.

Elles ont, en outre, été sensibilisées sur comment lutter contre le cancer du sein et du col de l’utérus d’autant plus que cette maladie fait beaucoup de ravages ces dernières années au Togo.

Source
Date de publication : 2021-08-05 12:33:45