Son avocat se prononce – Matin Libre

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

L’arrestation de Reckya Madougou, au sortir d’un meeting politique tenu à Porto-Novo hier, mercredi 2 mars 2021, a suscité la sortie de son avocat sur Rfi. Selon Maître Renaud Agbodjo, la police a arrêté la candidate recalée du parti les Démocrates à la présidentielle d’avril 2021 au Bénin, sans l’avoir convoquée.  A l’en croire, c’est le Procureur spécial près la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet) qui a signé le mandat d’amener de l’ancienne ministre de la microfinance.

 

– Advertisement –

‘’ Madame  Reckya Madougou sortait d’un meeting politique qui a réuni plusieurs centaines de militants des partis Les Démocrates, et du Frd et les policiers ont pris le contrôle de son véhicule. Ils ont sorti tous les autres occupants de son véhicule, pour la conduire directement à la Brigade économique et financière. Les motifs principaux, c’est toujours « l’association de malfaiteurs et le terrorisme ». Il faut considérer qu’en réalité, sa candidature gêne et cette arrestation-là est visiblement politique. Et donc nous dénonçons cette arrestation qui est totalement arbitraire, illégale et viole les principes les plus élémentaires des droits humains, puisque on ne peut pas empêcher un citoyen dans un Etat qui se dit démocratique, d’exercer librement ses droits civiles et politiques garantis par la Charte africaine des droits de l’Homme.’’

Me Renaud Agbodjo

Source
Date de publication : 2021-03-04 04:41:15