Sollicitude du gouvernement à l’égard des démunis: 38 patients du Cnhu libérés pour fêter en famille

A la veille de la nouvelle année, les patients du Centre national hospitalier universitaire Hubert Koutoukou Maga (Cnhu-Hkm) ont reçu, jeudi 31 décembre 2020, la visite d’une délégation gouvernementale. Une quarantaine de personnes en situation difficile du point de vue financier ont vu leurs frais d’hospitalisation soldés et ont pu rentrer pour fêter en famille.

La fin d’année aura été inoubliable pour certains patients du Centre national hospitalier universitaire Hubert Koutoukou Maga (Cnhu-Hkm). Le gouvernement a rendu mémorable la journée du jeudi 31 décembre dernier en y dépêchant une délégation pour apporter de la joie aux personnes en difficulté financière. Ladite délégation était composée du ministre de la Santé Benjamin Hounkpatin, de la ministre des Affaires sociales et de la Microfinance, Véronique Tognifodé, du ministre de l’Economie et des Finances, Romuald Wadagni. « Parmi ces patients, il y a ceux qui ont été identifiés comme indigents et ceux qui, ponctuellement se retrouvent sans moyens pour payer leurs frais d’hospitalisation…

Le chef de l’Etat nous a instruits pour faire le constat ce jour et favoriser le retour de ces personnes dans leurs familles respectives afin qu’elles puissent fêter la nouvelle année en famille», a expliqué le ministre de la Santé, Benjamin Hounkpatin qui ajoute que le chef de l’État reste sensible aux situations des personnes vulnérables. Le ministre de la Santé en profite pour insister sur l’opportunité de l’Assurance maladie pour le renforcement du capital humain qui reste indispensable. La ministre Véronique Tognifodé renchérit et déclare que le projet Arch du gouvernement est bien la solution pour aider efficacement et de façon durable les indigents et les personnes vulnérables qui n’ont pas les moyens d’avoir accès aux soins de base.
Saisissant l’occasion, le ministre Romuald Wadagni rappelle quelques efforts faits par le gouvernement dans le secteur de la santé au titre de l’année 2020. Il indique que plus de sept milliards ont été injectés dans différents centres de santé… Il précise que les prises en charge ont pesé sur le budget à hauteur de plus de cinq milliards F Cfa. De même, plus de 600 millions F Cfa ont été investis dans l’appui aux indigents et personnes vulnérables. C’est sans occulter l’investissement de plus de 250 milliards F Cfa en cours pour la construction de l’hôpital de référence d’Abomey-Calavi.
« Je suis très heureuse de ce geste du gouvernement. C’est pour moi un motif d’action de grâces… Que le chef de l’État soit béni… », se réjouit Marie Soglo, parente d’une femme enceinte en situation difficile au Cnhu depuis plus d’un mois.

Source
Date de publication : 2021-01-04 08:26:15