Sénégal : la Banque Mondiale renfloue les caisses des Systèmes Financiers Décentralisés (SFD)

Publié le
30.06.2021 à 20h18
par
APA News

La Banque Mondiale (BM) vient d’accorder un financement de 125 millions de dollars (62,5 milliards F CFA) aux institutions de microfinance dans le cadre de la mise en œuvre du Projet Emplois, Transformation Économique et Relance (ETER).L’institution de Bretton Woods, à travers le Fonds de garantie des investissements prioritaires (Fongip) du Sénégal, a dégagé ce montant dont 25 milliards F CFA sont prévus pour la garantie sur quatre ans.

Le projet ETER a été conçu pour appuyer l’opérationnalisation du Programme d’Accélération Compétitivité et Emplois (PACE). Son objectif principal est d’accélérer la compétitivité des chaînes de valeurs sélectionnées et celles de Micros, Petites et Moyennes Entreprises (MPME) et d’accroître les investissements privés au Sénégal. Son intervention va cibler aussi bien les entreprises du secteur formel que du secteur informel.

Le Fongip est chargé de l’exécution de la composante relative à l’accès au financement par le biais des garanties partielles des crédits accordés aux MPME. Il envisage ainsi de s’appuyer sur des intermédiaires financiers dont les Systèmes Financiers Décentralisés (SFD) avec les 25 milliards F CFA dédiés à cet effet.

Mais « pour continuer à décaisser le prêt, le Fongip devra atteindre certains objectifs chiffrés en termes de nombre d’entreprises qui bénéficient de garantie, en termes de volume de garanties octroyées et en termes d’effet de leviers », a fait savoir, mercredi, le représentant de la Banque Mondiale à la rencontre d’informations avec les acteurs des SFD, Laurent Gonnet.

Outre l’atteinte de ces objectifs, le Fongip devra opérer des transformations  institutionnelles telles que la professionnalisation de certaines fonctions comme l’audit et la gestion des risques, mais aussi l’amélioration des qualifications au sein du Conseil d’administration.

Au Sénégal, la Banque Mondiale soutient la relance économique et la mise place d’un fonds à frais partagés censé permettre aux entreprises et SFD d’accéder à la technologie.

Source
Date de publication : 2021-06-30 19:07:30