RDC : le FPM Asbl signe un contrat de partenariat avec la coopérative d’épargne et de crédit “Bonne Moisson” pour développer sa croissance

Le FPM ASBL, Fonds pour l’Inclusion Financière, représenté par son directeur général, Jean Claude Thetika, a signé, le vendredi 21 mai à son siège à Kinshasa, un contrat de partenariat avec la Coopérative d’épargne et de crédit “Bonne Moisson”, une institution de microfinance installée au Nord-Kivu, représentée par son président du conseil d’administration, Abdon Mungumwa et son Directeur général, Jeannot Kakule.

Dans le cadre de sa mission, qui s’inscrit dans la politique et la stratégie nationale de la microfinance en République Démocratique du Congo, le FPM contribue à la réduction de la pauvreté en RDC en favorisant le développement d’une offre durable de services financiers accessibles aux Micro, Petites et moyennes Entreprises (MPME) et aux populations à faible revenus.

Pour y parvenir, le FPM s’appuie sur les institutions financières, à qu’il accorde des services d’assistance techniques et des financements.

Le DG du FPM, Jean-Claude Thetika explique le bien-fondé de ce partenariat.

“La Coopec Bonne Moisson a la particularité de soutenir les PME et surtout les populations à faible revenu. C’est une coopérative jeune qui cherche à évoluer. Il est important qu’elle soit soutenue pour développer sa croissance et consolider sa base institutionnalisée. Ce partenariat a plusieurs volets. Nous avons accordé une petite subvention à cette Coopec pour pouvoir financer la sécurité des informations informatiques sécuritaires. Nous comptons les aider pour sa survie et de se positionner avec une offre unique”, a-t-il signifié.

Ph. Droits tiers.

Par ailleurs le PCA de la Coopec Bonne Moisson, Abdon Mungumwa a exprimé son satisfecit quant à l’accompagnement du FPM pour booster le développement de cette jeune entreprise.

“Nous sommes très heureux de ce contrat de partenariat du fait que le FPM a de l’expérience par rapport au secteur de développement des Microfinances. Avec ce partenariat, nous allons bénéficier de sa connaissance élargie du secteur au niveau de toute la République et en particulier au Nord-Kivu. Nous allons s’approprier de ses connaissances pour mieux adapter nos produits et notre ciblage. Nous allons également bénéficier des experts du FPM pour booster notre développement…”, a-t-il dit.

Pour ce partenariat, l’intervention du FPM ASBL vise essentiellement à accompagner la COOPEC « Bonne Moisson » dans le cadre de la bonne gouvernance et le repositionnement dans la ville de Goma et dans ses périphéries, à travers une offre de produits à plus grande valeur ajoutée pour les principaux clients qui constituent la base du potentiel de l’institution. Cet accompagnement vise aussi à renforcer les fondements d’une bonne gestion de sa croissance future. Au regard de son potentiel de croissance, il est indispensable pour la COOPEC de disposer au préalable des moyens de gestion efficace afin maitriser tous les risques inhérents à un tel programme de croissance.

Pour garantir le succès des actions et l’implication de l’institution dans l’appropriation des acquis, le FPM ASBL envisage réaliser ce programme d’assistance technique en trois phases séquentielles assorties des conditions suspensives. Il s’agit de :

1. La phase du diagnostic institutionnel approfondie, consistera à analyser en profondeur l’organisation des activités, de la comptabilité, en vue de mieux identifier les problèmes de l’institution. 2. La phase d’amélioration de l’architecture organisationnelle vise à doter l’IFP  d’une stratégie claire de développement  en vue de poser les bases fondamentales de gestion et outiller les principaux acteurs de changement (les administrateurs et le comité de gestion). 3. La phase de consolidation interviendra après la construction d’un fondement solide de gestion (Phases 1 et 2) avant de préparer l’institution à sa croissance.

Ph. Droits tiers.

La COOPEC Bonne Moisson  est une coopérative d’épargne et de crédit basée à Goma, créée par les membres d’une communauté religieuse de l’église du Christ au Congo en 2009 et, agréée en 2010 par la Banque Centrale du Congo (BCC). À l’origine, Bonne Moisson opérait comme une agence de la COOPEC « la Semence » de Butembo qui existe jusqu’à ce jour. Elle a été institutionnalisée sur décision de la BCC pour respecter la réglementation qui exige l’autonomie de gestion des entités décentralisées se trouvant dans des villes et provinces différentes au regard de leur caractère local. La COOPEC compte à jour plus de 5000 membres.

Pour rappel,  FPM ASBL  est un fond qui contribue à la réduction de la pauvreté en RD Congo en favorisant le développement d’une offre durable de services financiers accessibles aux Micro, Petites et moyennes Entreprises (MPME) et aux populations à faibles revenus. Pour y parvenir, le FPM s’appuie sur les institutions financières, à qui il accorde des services d’assistance techniques et des financements. Ces services d’assistance technique comprennent les axes suivants :- Assistance technique directe (au profit des institutions financières partenaires) ; – Forums et formations destinés aux professionnels du marché financier congolais ; – Etudes de marché visant à améliorer l’inclusion financière.

Jordan MAYENIKINI

Source
Date de publication : 2021-05-22 07:50:37