Quid de l’hommage particulier à Sakina Harouna – Matin Libre

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Lundi 3 août 2020. Commune de Tchaourou. Fleuve Okpara. Cinq personnes (03 femmes et 02 enfants) sur 11 venaient d’être sauvées d’une noyade suite au naufrage de leur pirogue sur un fleuve large de 15 mètres et d’une profondeur de plus de 4 mètres. Qu’elle s’appelle Sakina Harouna ou “l’héroïne de Woria”, elle aura passé plus d’une heure d’horloge sous l’eau pour arriver à bout…

 

Un geste qui, au-delà des actes de reconnaissance, a valu sa présence au palais de la présidence mercredi 19 août 2020. Le Président Patrice Talon salue la bravoure de la jeune dame qui, à titre exceptionnel, sera faite Chevalier de l’ordre du mérite du Bénin.  Mais bien avant, exerçant  son sens de l’à-propos, la ministre des Affaires sociales et de la microfinance, Véronique Tognifodé Mewanou, a annoncé que le gouvernement lui rendrait un hommage particulier à l’occasion de la Journée internationale de la femme (Jif) le 8 mars 2021. «En attendant le 8 mars 2021, Journée internationale de la femme où un hommage particulier lui sera rendu, je voudrais en ma qualité de ministre en charge des Affaires sociales et de la microfinance, lui adresser les félicitations et encouragement de la Nation béninoise», laissait-elle lire sur la page Facebook du Ministère aux lendemains du geste salvateur. En effet, pour la Ministre, «cet acte de vaillance et surtout de patriotisme qui a permis de repêcher vivants, trois (03) femmes et deux (02) enfants démontre de la part de notre compatriote, des valeurs d’amour et d’humanité pour son prochain. Ces valeurs républicaines, chères à notre pays, le Bénin, sont des éléments fondamentaux de notre société que Sakina vient de confirmer à la face du monde. Passer plus d’une heure sous les eaux à sauver des vies humaines est un acte de courage de la part de cette jeune dame qu’il importe de saluer. Sakina, notre héroïne de Tchaourou vient s’ajouter à la liste des braves femmes béninoises qui méritent encouragement, respect et considération de la Nation».

– Advertisement –

Seulement, aujourd’hui, mercredi 17 mars 2021, plus de 7 jours sont passés après la célébration de la Jif. L’effet annonce demeure. Pas d’acte concret. L’hommage particulier à rendre à Sakina Harouna peine à prendre corps. Même dans son traditionnel message à la veille de la célébration du 08 mars, Véronique Tognifodé Mewanou, n’y fera pas cas.  Une belle occasion ratée pour faire des émules, pensent des observateurs.  Qu’est-ce qui n’a pas marché? Ou bien la cérémonie d’hommage à l’héroïne a eu lieu  effectivement le 08 mars, mais avec les projecteurs etéints, c’est-à-dire dans la pure discretion, loin des micros, caméras des médias et même des yeux des webactivistes?  Ou bien encore la cérémonie du 08 mars était dans le package de la décoration faite à Sakina par le Chef de l’Etat et les enveloppes à elle remises avant ou après par des structures étatiques?

 

Cyrience KOUGNANDE

Source
Date de publication : 2021-03-17 04:15:07