plus de 600 millions d’euros de financement accordés au Maroc en 2020

La Banque européenne d’investissement (BEI) a mobilisé 617 millions d’euros de financements (près de 6,7 milliards de dirhams en faveur du Maroc en 2020, soit un doublement par rapport à l’année 2019, a fait savoir la représentante de la Banque européenne d’investissement au Maroc, Anna Barone.

Contexte sanitaire oblige, les financements de la BEI en 2020 ont été consacrés en priorité au renforcement du système de santé (200 millions d’euros), au soutien aux PME agricoles (200 millions d’euros), au renforcement de la Caisse centrale de garantie (CCG) de l’État pour fournir des liquidités au secteur privé dans son ensemble (150 millions d’euros) ainsi qu’au secteur automobile (54 millions d’euros). La BEI a également apporté son soutien aux microentrepreneurs à travers deux opérations dans le secteur de la microfinance à hauteur de 13 millions d’euros.

“Le volume record de l’activité de la BEI au Maroc en 2020 a permis de financer des projets cruciaux pour l’économie du pays dans un contexte d’urgence inédit”

Mourinho Félix, vice-président de la BEI

L’organisme s’est par ailleurs mobilisé dans le cadre de l’initiative Team Europe, afin de fournir un soutien urgent et rapide au royaume dans sa lutte contre la pandémie, a souligné Anna Barone, via des aides de trésorerie immédiate et l’accélération à titre exceptionnel du déboursement de prêts déjà signés pour soutenir les petites et moyennes entreprises. Le total des décaissements de la BEI en 2020 a atteint un volume de 516 millions d’euros, soit trois fois plus qu’en 2018.

Le volume record de l’activité de la BEI au Maroc en 2020 a permis de financer des projets cruciaux pour l’économie du pays dans un contexte d’urgence inédit”, s’est félicité Mourinho Félix, vice-président de la BEI et responsable des financements au Maroc, à l’occasion de la présentation des résultats annuels de la BEI au royaume.

Et d’ajouter : “Notre action au Maroc répond aux priorités de l’Union européenne tout en étant parfaitement en phase avec les objectifs stratégiques du Royaume du Maroc et ceux du plan de relance nationale.

Soutien à la relance

Dans les détails, la BEI a apporté de nouvelles garanties de financement pour soutenir les PME et la relance du secteur privé à travers le système public de la CCG qui joue un rôle déterminant pour faciliter l’accès au crédit aux TPME. Une première tranche de 150 millions d’euros (1,6 milliard de dirhams) a été signée en 2020 et une seconde du même montant est prévue en 2021.

Pour soutenir la résilience du secteur agricole et les agriculteurs en milieu rural, la BEI a signé son premier partenariat avec le Crédit Agricole du Maroc (CAM). Le financement de 200 millions d’euros (plus de 2,1 milliards de dirhams) appuiera et accompagnera les investissements productifs et générateurs d’emplois dans le cadre de la stratégie agricole marocaine “Génération Green 2020-2030”.

Dans la continuité de l’action menée par la BEI au Maroc pour soutenir la microfinance (MF), la Banque a financé en 2020 deux opérations pour soutenir les micro entrepreneurs. Le prêt de 10 millions d’euros (environ 108 millions de dirhams) à JAÏDA financera des microcrédits d’un montant inférieur à 25.000 euros (environ 270.000 dirhams) pour les travailleurs indépendants, les entrepreneurs individuels et les microentrepreneurs, afin de promouvoir des activités génératrices de revenus.

Enfin, dans le secteur automobile, la BEI a soutenu à hauteur de 54 millions d’euros AGC Automotive Induver Morocco pour soutenir le développement des activités de l’usine de vitrages automobiles située à Kénitra offshore.

Priorités pour 2021

Concernant les projets futurs de la banque, Anna Baronne n’a pas manqué de confirmer le soutien de la BEI au fonds Mohammed VI pour l’investissement, notant qu’un dialogue tripartite avec le ministère de la Finance et l’Union européenne est désormais lancé afin de définir les priorités et d’identifier les projets d’investissement à soutenir dans le cadre d’une coopération bilatérale.

La représentante de la BEI au Maroc a également fait savoir que les discussions sont engagées avec l’Union européenne pour le financement de la production et la distribution des vaccins anti-Covid-19 en faveur de la population africaine, y compris le Maroc, dans le cadre de l’engagement de la Banque pour le renforcement des systèmes sanitaires.

Autre priorité de la BEI, le soutien de l’économie verte, l’un des axes stratégiques de son agenda pour la Méditerranée. Ainsi, le Maroc et l’UE devront négocier le nouveau Pacte vert dans le cadre de la feuille de route 2021-2025 et le chantier de transformation de la BEI en banque du climat.

Source
Date de publication : 2021-03-09 17:48:45