Microfinance Islamique : Le Promise accorde un financement de 200 millions FCFA au Mec Suxaly Baba Garage

De Abdoulaye Faye, correspondant de Teranganews à Diourbel

La coordonnatrice nationale du Programme de Développement de la Microfinance Islamique au Sénégal (PROMISE) de passage à Baba Garage dans le  cadre de sa caravane pour discuter avec les femmes, les jeunes sur le programme de microfinance islamique au Sénégal. Mme Fatou Diane Guèye en a profité pour remettre un lot de 10 motos Jakarta, de 10 congélateurs mais aussi procéder à la signature d’une convention de financement de projets de 200 millions avec une institution locale de microfinance.

La visite du Coordonnateur national du PROMISE dans la localité de Baba Garage s’inscrit dans la cadre de la caravane de sensibilisation et d’information sur la promotion de la microfinance islamique au Sénégal.

Poursuivant, Mme Gueye précise que « le matériel distribué aujourd’hui (jeudi) rentre dans le cadre de la microfinance islamique qui se base sur un modèle d’accompagnement spécifique pour les projets. (…) Le modèle présenté aujourd’hui (jeudi) à Baba Garage est un modèle de financement d’équipement mais il y’a d’autres types de produits. Mais pour le moment, nous nous sommes focalisés, après proposition, sur ce premier produits Islamique qui est le Moudaraba restreint. Au préalable nous avions demandé au maire d’identifier les besoins de la population et c’est identification nous a amené à ces motos Jakarta « .

Les jeunes et les femmes de la commune de Baba Garage, bénéficiaires des financements de la Promise, ont reçu, ce jeudi, à l’occasion de la tournée de sensibilisation de la nouvelle coordonnatrice du programme de la microfinance islamique au Sénégal, des premiers lots de motos Jakarta, des congélateurs, des machines (de moulins à mil, d’huilerie et de savonnerie). « Aujourd’hui, nous sommes venus avec 10 motos Jakarta et 10 congélateurs, c’est une première de main, pour expérimenter le terrain parce qu’on est en phase pilote. Avant ces congélateurs, ces motos Jakarta, on était dans la zone à accompagner le financement des femmes, avant même Promise, par l’intermédiaire du député Fatou Sène. Elle nous a montré la voie, en nous disant que le monde rural en a besoin. Avec Fatou Sène, on a identifié des besoins, dans le département de Bambey, avec un souhait d’être accompagné dans le cadre de ces congélateurs. Il y a un premier lot qui a été attribué, mais sur des fonds propres. Aujourd’hui, on revient avec Promise, encore pour répondre à ce besoin. C’est vraiment une continuité dans l’identification des besoins et dans l’encadrement des femmes qui nous a amenés », nous fait savoir Fatou Diané.

« On a préféré travailler avec une institution locale qui est un mutuel d’épargne et de crédit ‘‘Suxaly Baba Garage’’. C’est pour cela qu’on préfère miser sur les mutuels qui sont dans les localités pour pouvoir exécuter ce programme. Nous ne finançons pas directement, on est obligé de passer par une mutuelle, et nous avons choisi celle de ‘‘Suxaly Baba Garage’’ qui est un mutuel stable. Depuis, longtemps, on a supervisé le secteur et on connaît un peu la nature de notre système financier. Ce mutuel qui est stable peut, aujourd’hui, recevoir valablement les fonds du programme. C’est pourquoi nous avons signé une convention de 200 millions de francs CFA qui sera dédié à la population de Baba Garage, exclusivement. Maintenant, c’est par appel de fonds. C’est une convention qui donne un plafond et par appel de fonds selon les dossiers constitués et leur validité, nous irons régulièrement pour accompagner les projets », soutient-elle.

Source
Date de publication : 2021-04-24 21:45:00