MICROCREDIT : à Beyla, le CRG mobilise ses adhérents – Guinée Matin

Le Crédit Rural de Guinée, la plus grande institution de microfinance en Guinée, multiplie les efforts pour encourager ses adhérents dans le cadre de la campagne agricole qui a commencé depuis plusieurs semaines. « Nous avons bien débuté la campagne agricole. Même si certains adhérents sont encore réticents, nous comptons poursuivre notre stratégie visant à appuyer les paysans », a déclaré Daouda Condé, délégué régional du CRG à Beyla.

Beyla est une préfecture du sud-est de la Guinée, à la frontière entre la Côte d’ivoire et le Libéria, à plus de 1000 km de la capitale Conakry. Pour l’année 2021, toutes activités confondues, le CRG a prévu un budget d’environ 11,2 milliards de francs guinéens (GNF).

« C’est un montant important dans les endroits éloignés comme Beyla, où la population est très active mais dispose de peu de moyens de concrétiser ses projets », affirme Condé.

A ce jour, plus de 6,6 milliards GNF de crédit ont été octroyés à diverses cibles qui ont renforcé ou poursuivi leurs activités dans des domaines aussi divers que le commerce, les équipements, les prêts fonctionnaires ou encore l’agriculture.

Selon Condé, à la fin du mois de juin le montant du crédit agricole accordé aux adhérents du CRG était de plus 1,4 milliards GNF sur une enveloppe globale prévue de 3,2 milliards GNF. « Nous trouvons que le niveau de prêts n’a pas encore atteint les objectifs que nous nous sommes fixés mais nous restons optimistes », tempère le délégué régional du CRG à Beyla.

Cette année, les produits visés dans le cadre du crédit agricole sont essentiellement les intrants agricoles, les frais de labour et les bœufs de labour.

Dans le domaine agro-pastoral, Beyla est l’une des localités les plus dynamiques du pays.
Le CRG couvre plus de 2500 villages parmi les plus reculés de la Guinée, ce qui lui donne un avantage non négligeable par rapport aux autres institutions de microfinance, pour la plupart cantonnées dans les centres urbains.

Par Cheick Soumah

Commentaires

Source
Date de publication : 2021-07-08 13:18:44