L’Ong CTB forme une centaine de jeunes en entreprenariat – Matin Libre

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Cent jeunes hommes et femmes  suivent depuis hier, à la mairie de Zagnanado,  une formation en entreprenariat. Initié par l’organisation non gouvernementale (Ong) Communauté des travailleurs pour le bien-être (Ctb), ce séminaire de cinq jours vise à promouvoir l’auto-emploi et à faire reculer les frontières  de la pauvreté dans les 77 Communes du Bénin.

 

– Advertisement –

Vaut mieux d’apprendre à quelqu’un à pêcher que de lui servir du poisson toutes les fois qu’il en a besoin. L’Ong Communauté des travailleurs  pour le bien-être (Ctb) a fait sienne cette philosophie qui oriente toutes ses actions. Une fois encore, il l’a prouvée en organisant le présent atelier de formation au profit d’une centaine de jeunes dont une quarantaine de femmes. En respect aux mesures barrières,  la session a été scindée en deux groupes qui suivent simultanément la formation sur deux différents sites. Pendant que les jeunes sont formés en création et gestion d’entreprise dans la salle de conférence de la mairie, les groupements de femmes bénéficiaires, quant à eux, se sont réunis à Don-Tan pour recevoir des notions par rapport à la fabrication des produits cosmétiques. En procédant à l’ouverture des travaux, Yévèdo Victor Aholoukpè, le Directeur exécutif (De)  de ladite Ong et 2ème adjoint au maire de Zagnanado,  a indiqué que cette formation s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre  du programme Assurance pour tous ‘’Sonagnon’’ qui prend en compte les 77 Communes du Bénin. A terme, 7.700 jeunes soit 100 bénéficiaires par Commune seront renforcés et accompagnés jusqu’à leur installation. Le but est de promouvoir l’entreprenariat et de garantir aux jeunes, leur autonomisation. Rappelant la genèse de cette initiative, le De/Ctb a expliqué qu’elle découle d’une étude  selon laquelle, l’Etat n’a plus la possibilité de consommer les 42mille diplômés  qu’il livre chaque année sur le marché de l’emploi. Face à cette triste réalité, Ctb et ses partenaires (Ofmas, Normat, Adéoti ) a estimé qu’il faut réorienter les jeunes nantis pour la plupart  de diplômes universitaires  afin qu’ils ne versent pas dans le désœuvrement.  Ceci leur permettra de créer leur propre entreprise créatrice de richesse et d’emplois. Pendant leur séjour, les participants auront à focaliser leur attention sur le développement personnel, la création et la gestion d’entreprise, la gestion de la trésorerie de l’entreprise tout en faisant une incursion dans l’univers de l’élevage de la volaille. Les femmes, de leur côté vont acquérir des connaissances pratiques sur la fabrication des produits cosmétiques et alimentaires  à base d’ingrédients naturels. Fabrice Mahoudjro, le représentant des partenaires miniers intervenant dans la commune de Zagnanado a déclaré que leur soutien à la formation des jeunes fait partie des œuvres  sociales qu’ils réalisent en faveur de la communauté. Au terme de cette formation, ils vont soumettre leur plan d’affaire aux bailleurs ou aux institutions de microfinance pour le financement de leurs activités.

Fernand Kinmahou

Source
Date de publication : 2020-12-16 05:26:15