les engagements du duo Kohoué-Agossa vis-à-vis des jeunes et des femmes

Sommaire

Le duo présidentiel Corentin Kohoué et Iréné Agossa entend faire la promotion des femmes et des jeunes si le peuple béninois lui confie sa destinée à l’issue de la présidentielle du 11 avril 2021. Lire le message d’un représentant du duo.

« Chers amis de la dynamique Restaurer la confiance,

Depuis la semaine dernière, vous suivez la proposition des candidats pour l’élection présidentielle du 11 avril 2021. Dans ce ballet de proposition, vous avez dû constater que le duo Corentin Kohoué et Iréné Agossa a clairement défini la politique qui sera la sienne dans il sera élu. Tous les secteurs de la vie au Bénin seront impactés par la gouvernance du duo de la dynamique Restaurer la confiance (RLC). Aujourd’hui je vous parle de la politique de l’emploi des jeunes et de la promotion de la femme inscrite dans le projet de société du duo Kohoué-Agossa. Notre duo veut d’abord donner du respect et de la considération à nos jeunes et cesser de faire d’eux des simples agents électoraux en période de campagne.

La jeunesse est la grande victime des réformes inappropriées du gouvernement de la rupture, des licenciements abusifs, une loi dite, loi sur l’embauche qui a fini par précariser l’emploi. Là où le gouvernement de la rupture passe, la jeunesse perd tout ou presque. Il est inconcevable de construire un pays, d’assurer l’avenir de la jeunesse sur des bases de destruction. C’est pour cela que nous proposons des mesures choques pour promouvoir la jeunesse dans les instances de décisions au niveau national. Nous comptons également mettre en place des dispositifs d’encadrement des jeunes entrepreneurs et de guichet de financement avec des dispositifs de suivi des résultats. Nos jeunes ont du talent nous pouvons leur faire confiance.

Selon les chiffres de l’institut national des statistiques et de l’analyse en 2017, le taux de chômage est de 2,3%, mais le sous-emploi reste le défi majeur. 72% des actifs sont sous-employés. Face cette situation, il faut des solutions adaptées. Le Kohoué-Agossa propose de lutter contre le chôme et l’exclusion sociale. Il se donne pour objectif de

  • Créer dans toutes les communes du Bénin des incubateurs d’entreprises de jeunes qui auront pour mission de susciter, d’aider à s’installer et d’accompagner pour faciliter l’atteinte des objectifs. Ces structures essentielles s’établiront dans les secteurs agricoles, industriel, numérique et de services ;

  • Faciliter l’accès au financement pour la création de fond de garantir ;

  • Inciter fiscalement les entreprises et structures à embaucher les jeunes ;

  • Revoir à la hausse le salaire minimum intra-professionnel garantie (SMIG) ;

  • Promouvoir la femme dans les instances de prise de décision ;

  • Financer les projets et activités génératrices de revenu à travers un programme spécifique de microfinance qui sera mis en place au profit des femmes et des jeunes.

Ces mesures d’ordre général seront soumises à des assises nationales des la jeunesse qui seront organisées dans la première année d’exercice du mandat de notre duo. Nous voulons écouter la jeunesse afin de finaliser un plan dénommé « Jeunesse programme ambition ». Femme béninoise, le duo de la dynamique RLC veut prendre d’engagement avec vous. Le gouvernement du président Kohoué fera davantage de place aux femmes. A la tête des entreprises majeure des compétences féminines seront également valorisées. D’ailleurs le président Kohoué se dotera d’une conseillère spéciale à la promotion de droit de la femme. Oui ! notre président sera attentif aux questions liées au droit des femmes. Les actes suivront ces engagements vis-à-vis de vous chères mamans et sœurs.

La lutte contre les violences faites aux femmes sera l’un des piliers des actions de notre gouvernement. Chers jeunes et femmes, votons tous pour le duo Kohoué-Agossa ».

Banouto Digital

Vous aimez une presse libre et de qualité. Alors offrez-vous un accès
illimité à Banouto Digital en souscrivant à un des abonnements moins chers.

1500 F CFA/mois ou 15.000 F CFA/An.


Abonnez-vous

A lire aussi …

Source
Date de publication : 2021-04-01 19:41:15