le taux de grossesses chez les mineures en hausse dans la Donga

Djougou, 06 déc. 2020 (ABP)-Le chef service de la promotion du genre, de la famille et de l’enfant de la direction départementale des affaires sociales et de la microfinance, Alassane Sabi Karim, en marge des travaux de la deuxième session de 2020 du comité départemental de suivi et de coordination pour la protection de l’enfant (CDSCPE), de la Donga, tenue vendredi à Djougou, a déploré l’augmentation vertigineuse du taux de grossesses chez les mineures dans la Donga.

« De janvier à juin 2020, le département de la Donga a enregistré 14.359 cas d’accouchements  de mineures, de moins de 14 et 18 ans, contre 10.933 en 2019, avec la commune de Djougou qui vient en tête pour ces deux années avec respectivement 8.788 en 2020 et 4.066 en 2019 », a indiqué Alassane Sabi Karim.

Dans ce triste classement de 2020, souligne-t-il, la commune de Bassila vient en deuxième position avec 3033 cas, suivie de Copargo 1482 cas et Ouaké 1056 cas.

Sur les 14.359 cas de naissances de mineures, a précisé le chef service de la promotion du genre, de la famille et de l’enfant de la direction départementale des affaires sociales et de la microfinance de la Donga, on note 70 élèves et 211 apprenties artisans.

Source
Date de publication : 2020-12-05 17:15:00