Le Masm édifie les usagers des marchés sur les avantages liés au microcrédit Alafia – Matin Libre

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

La Ministre des affaires sociales et de la microfinance a tenu une rencontre avec les Responsable des Associations des usagers des marchés de Cotonou vendredi 08 janvier 2021. La sensibilisation sur les facilités du gouvernement à propos du microcrédit Alafia était au cœur des échanges. C’était à la salle de conférence de la Mairie de la ville.

 

Informer et sensibiliser les Responsable des Association des usagers des marchés de Cotonou sur le microcrédit, c’est l’objectif de la rencontre. Il était également question de présenter officiellement les Systèmes financiers décentralisés (Sfd) partenaires mettant en œuvre le produit dans le département du Littoral. L’opportunité était par ailleurs saisie par la ministre des affaires sociales et de la microfinance, et des responsables à divers niveaux en charge de la microfinance, de recueillir les préoccupations des potentiels bénéficiaires et d’y apporter des éléments de réponses. L’initiative répond à la volonté du Fonds national de la microfinance (Fnm), d’insuffler plus d’efficacité et d’efficience dans la mise en œuvre des microcrédits, par la digitalisation de cette intervention. Le mécanisme opérationnel du nouveau produit issu de ce processus de digitalisation est dénommé « Microcrédit Alafia ». Il est basé sur l’utilisation d’une plateforme d’agrégation de solutions de paiements à laquelle sont interconnectés les Sfd et opérateurs mobile money (Mtn et Moov), en vue de l’octroi des microcrédits sur les portefeuilles mobiles money des bénéficiaires. Après la cérémonie de lancement officiel du Microcrédit Alafia le 27 octobre 2020 à Savè, le Fnm a donc jugé nécessaire, de diligenter une mission d’information et de sensibilisation des élus locaux et communaux ainsi que des Responsables des groupements de femmes potentielles bénéficiaires sur le produit. Cette rencontre de la Ministre des affaires sociales et de la microfinance accompagnée d’une équipe du Fnm, avec les Responsables des associations des usagers des marchés de la Sogema et ceux des marchés secondaires entre donc dans ce cadre.

– Advertisement –

« C’est avec un immense honneur, que la mairie de Cotonou accueille cet événement… une action à fort impact financier qui permet d’accompagner les activités génératrices de revenus », s’est exclamée la représentante du maire de Cotonou. Irène Béhanzin a adressé ses  remerciements et félicitations à la Ministre des affaires sociales et de la microfinance, et au Fonds national de la microfinance, pour l’initiative. Le Directeur général du Fnm, Abdou Rafiou Bello, a pour sa part exprimé sa reconnaissance à la ministre, pour avoir insufflé cette dynamique de mettre les responsables des marchés au cœur du système, mais également aux autorités municipales de Cotonou, pour leur sens du devoir et leur volonté d’accompagner le développement du Bénin.

Pour la ministre, le microcrédit Alafia  est une approche complètement rénovée d’octroi des microcrédits mise en place pour faciliter la vie aux populations les plus vulnérables. Elle a tenu à insister sur des points fondamentaux, que sont la dépolitisation du  microcrédit, la disponibilité de la liste des institutions de microfinance chargées d’octroyer le microcrédit et la suppression des faux frais. Véronique Tognifodé a fini ses propos en chargeant ses hôtes d’aller sensibiliser leurs collègues à adopter un comportement vertueux en évitant le surendettement, en utilisant à bon escient les crédits et en les remboursant à bonne date.

Thomas AZANMASSO

                 

Source
Date de publication : 2021-01-11 03:45:00