Le comité départemental pour la protection de l’enfant de la Donga évalue son plan d’actions 2020

Djougou, 05 Déc. 2020 (ABP)- Les membres du comité départemental de suivi et de coordination pour la protection de l’enfant (CDSCPE), de la Donga, à la faveur des travaux de leur deuxième sessionont évalué leur plan d’actions 2020 et élaboré celui de 2021.

Il ressort du point de mise en œuvre fait par le chef service de la promotion du genre, de la famille et de l’enfant à la direction départementale des affaires sociales et de la microfinance, que plusieurs activités du plan d’action 2020, n’ont pu être réalisées pour des raisons de la crise sanitaire liée à la pandémie de la covid-19. Il s’agit, notamment des sensibilisations sur les grossesses des mineures et des élus locaux pour des dénonciations des différents abus faits sur les enfants, du point de la nutrition des enfants de 0-5 ans et de la collecte des données devant aboutir à un document de plaidoyer à présenter aux partenaires techniques et financier.

Toutes ces activités, a rassuré Alassane Sabi Karim, seront reconduites dans le  Plan d’actions  2021.

La session a aussi consacré le renouvellement des membres du bureau du conseil consultatif départemental de la Donga. Composé de sept (07) membres, ce nouveau bureau est présidé par Lorenda Adanlao et a un mandat de trois ans renouvelable une fois à condition qu’aucun membre ne dépasse 18 ans. Deux d’entre eux ont été désignés par leurs pairs pour siéger au sein du conseil consultatif national.

« Nous devons tous fédérer nos efforts pour une meilleure protection des enfants dans la Donga », a exhorté le chargé de mission du préfet de la Donga Harouna Salihou, au terme des travaux.

Source
Date de publication : 2020-12-05 17:26:15