La filiale de l’AFD signe un accord de 2,5 millions de dollars avec Vitas au Liban

Proparco, la filiale de l’Agence française de développement (AFD) dédiée au secteur privé, a annoncé dans un communiqué hier la conclusion d’un accord de 2,5 millions de dollars avec Vitas SAL, l’un des organismes de microfinance actifs au Liban.

Le montant débloqué va servir à garantir des « prêts accordés aux très petites et moyennes entreprises des régions, et notamment les jeunes entrepreneurs de moins de 30 ans dans plusieurs zones où résident des populations vulnérables, dans le Liban-Nord, la Békaa, mais aussi à Beyrouth. Un groupement désigné sous le nom de “Ariz TPE Minka” ». La capitale libanaise a en effet été ravagée le 4 août par une terrible double explosion meurtrière– aux causes toujours non élucidées – survenue dans sa zone portuaire. Les dégâts et les pertes économiques ont atteint respectivement près de 5 milliards et 4 milliards de dollars selon un rapport publié fin août par la Banque mondiale, l’ONU et l’Union européenne.

L’accord signé entre Proparco et Vitas met en place un « dispositif de partage des risques » qui permettra de couvrir à hauteur de 80 % les crédits accordés aux TPME actives dans les zones ciblées. Vitas, qui est également implanté selon son site iInternet en Irak, en Jordanie, en Palestine et en Roumanie – en plus d’une franchise récemment ouverte en Égypte –, revendique plus de 21 000 clients au Liban.

Proparco, la filiale de l’Agence française de développement (AFD) dédiée au secteur privé, a annoncé dans un communiqué hier la conclusion d’un accord de 2,5 millions de dollars avec Vitas SAL, l’un des organismes de microfinance actifs au Liban.

Le montant débloqué va servir à garantir des « prêts accordés aux très petites et moyennes entreprises des régions, et…

Source
Date de publication : 2020-12-07 22:07:30