la ferme intégrée de Laï est aujourd’hui une réalité

A Laï, chef-lieu de la province de la Tandjilé, la ferme intégrée devient une réalité et affiche d’ailleurs une fière verdure. Alors qu’on ne croyait pas au départ que cette ferme intégrée allait réussir, on peut y trouver aujourd’hui un peu de tout, en terme de cultures vivrières.

Les principales cultures de la ferme sont composées, entre autres, du gombo, de l’oseille, du niébé, des arachides, des aubergines, du piment, des choux, des feuilles de manioc. Et ce n’est pas tout. On peut aussi voir dans cette ferme, des pieds de bananiers, du moringa etc. Tous joyeux, les planteurs, hommes et femmes, rencontrés sur le terrain, indiquent qu’ils se prennent déjà en charge avec ce travail.

Cette initiative est l’œuvre du Programme d’appui au développement local et à la finance inclusive au Tchad, initié au profit des jeunes de la commune de Laï, une structure agricole actuellement supervisée par la Caritas Laï.

Source
Date de publication : 2021-06-02 11:26:15