Inclusive Fintech 50 lance le concours 2021 pour mettre en valeur les fintechs en phase de démarrage, qui stimulent l’innovation à une époque d’incertitudes

Le Center for Financial Inclusion (CFI) a lancé pour la troisième année le concours intitulé Inclusive Fintech 50 (IF50), destiné à mettre en valeur les startups issues du domaine de la technologie financière, ou fintech, inclusive la plus prometteuse, qui repoussent les frontières de l’innovation. Cette année, le concours cherche à récompenser les fintechs en phase de démarrage, qui aident leurs clients aux revenus modestes ainsi que les petites et microentreprises non seulement à faire face à la pandémie, mais à rebondir, à se reconstruire, et à se rétablir après la dévastation de l’an dernier.

L’IF50 est parrainé par Visa, MetLife Foundation, et Jersey Overseas Aid & Comic Relief, avec le soutien d’Accion et d’IFC. Lors de ses deux premières années, IF50 a attiré les candidatures de plus de 700 startups de 162 pays, atteignant ainsi en cumulatif près de 175 millions de clients. Chaque année, un jury indépendant d’experts de la fintech au niveau mondial passe en revue les candidats, afin de sélectionner 50 gagnants en fonction de quatre critères : l’inclusivité, l’innovation, le potentiel d’évolution, et la dynamique.

La participation au concours permet aux startups de bénéficier d’une visibilité et d’une crédibilité accrue auprès des investisseurs, ainsi que d’une exposition aux médias et aux partenariats ; 19 gagnants du groupe de 2019 ont ainsi levé depuis, collectivement, la somme de 182,5 millions USD d’investissements. En outre, les gagnants de cette année seront présentés début novembre lors de la Semaine de l’inclusion financière, un événement annuel organisé en mode virtuel par le CFI, et destiné à la communauté financière inclusive, afin de discuter des derniers développements et des problèmes clés que connaît le secteur. Les gagnants seront également présents dans les résultats de recherche et la couverture médiatique de cette année. Par exemple, plusieurs publications des deux dernières années ont accordé une place importante aux gagnants de l’IF50.

Pour le concours de 2021, les nouveaux avantages pour les gagnants de l’IF50 incluent un accès à Practical Business Skills, une plateforme numérique mondiale créée par Visa, pour fournir des ressources pédagogiques gratuites afin d’aider les gérants de petites et microentreprises à prendre en toute confiance des décisions informées et propices au développement de leurs activités. Les gagnants pourront personnaliser et co-marquer cette solution clé en main pour soutenir les efforts de rétablissement locaux des petites et microentreprises qu’ils desservent. Les gagnants admissibles seront automatiquement préqualifiés pour Visa Fintech Fast Track, un programme visant à accélérer le processus d’intégration avec Visa et ses partenaires d’écosystème, tout en aidant les fintechs à améliorer et introduire des expériences de paiement à la fois inédites et innovantes. Ces outils s’ajoutent au réseautage et à la plateforme fournis par l’IF50, offrant ainsi une base particulièrement précieuse pour les startups en phase de démarrage.

À l’heure où la pandémie de COVID continue de faire rage dans de nombreuses régions du monde, les startups et les services de la fintech s’avèrent être une véritable planche de salut pour les personnes vulnérables, en facilitant les versements, les paiements numériques, ainsi que les paiements associés aux filets de sécurité gouvernementaux. Les taux plus élevés d’acceptation de la fintech présentent de nouvelles opportunités aux startups pour dépasser les offres traditionnelles et fournir des services financiers précieux qui garantiront la santé et la résistance financières des populations défavorisées.

Le jury d’experts comprend un groupe diversifié d’experts, d’investisseurs, et de fondateurs de la fintech, indépendants, parmi lesquels :

  • Nejoud Al Mulaik, Directrice, Fintech Saudi
  • Tarek Assad, Associé directeur, Algebra Ventures
  • Sarah Austrin-Willis, Directrice principale, Laboratoire des solutions financières, Financial Health Network
  • Ginger Baker, Responsable de l’accès financier, Plaid
  • Anne-Marie Chidzero, Directrice de l’investissement, FSD Africa Investments
  • Bernhard Eikenberg, Associé directeur, Marchés émergeant, Community Investment Management
  • Brad Jones, PDG, Wave Money
  • Buhle Goslar, PDG Afrique, Jumo
  • Jojo Malolos, PDG, JG Digital Equity Ventures and Data Analytics Ventures
  • Kunal Upadhyay, Conseiller, ADB Ventures
  • Shwetank Verma, Cofondateur et Associé général, Leo Capital
  • Gabriela Zapata Alvarez, Consultante indépendante (Inclusion financière)

La période de dépôt des candidatures s’ouvre aujourd’hui, et les startups intéressées sont invitées à présenter leur dossier d’ici le 23 juillet sur le site Web de l’IF50.

Citations clés :

  • La directrice générale du Center for Financial Inclusion, Mayada El-Zoghbi, a souligné l’actualité d’une telle thématique en déclarant, « Alors que le monde continue de lutter contre les difficultés présentées par la pandémie, les fintechs peuvent jouer un rôle important pour aider ceux qui en ont le plus souffert, à entamer leur parcours de rétablissement. Par exemple, en soutenant les petites et microentreprises, qui non seulement ont été dévastées par la pandémie, mais devront repartir de zéro pour un redressement économique éventuel dans le monde en développement. Aussi difficile qu’ait été la crise, elle a également provoqué un déferlement d’innovation dans la fintech, ainsi qu’une ouverture aux idées nouvelles, dont les avantages pourraient bénéficier à la gestion d’autres difficultés au-delà de la pandémie. Il nous faut élaborer des stratégies permettant de mettre à profit cette expérience à la manière d’un tremplin pour progresser ailleurs, par exemple en matière d’inclusion financière des femmes, d’utilisation responsable des données, et pour gérer au mieux les conséquences du changement climatique. »
  • Beth Hurvitz, responsable mondiale de l’Impact social, chez Visa Inc., a commenté en ces termes, « Les paiements numériques sont une voie d’accès pour l’inclusion financière, en aidant les particuliers et les entreprises à répondre à leurs besoins et rester à flot dans le contexte actuel. Les fintechs sont la clé pour améliorer l’accès et les avantages de l’adoption numérique pour les populations défavorisées. Visa s’engage à travailler avec l’écosystème des paiements sur des initiatives telles qu’Inclusive Fintech 50, pour soutenir les propriétaires de PME afin qu’ils aient la maîtrise des instruments numériques et soient en mesure de reconstruire des entreprises plus fortes, plus compétitives et plus résilientes, en faveur du rétablissement de nos collectivités. »
  • Krishna Thacker, Directeur, MetLife Foundation, a souligné pour sa part, « Chez MetLife Foundation, nous reconnaissons la capacité des technologies à répondre aux besoins des personnes à faibles revenus, avec une portée et une rapidité supérieure, mais nous sommes également concentrés sur l’engagement de nos clients et l’évolution de leurs résultats financiers. Par le biais d’Inclusive Fintech 50, nous cherchons à identifier, mettre en valeur et soutenir les organisations qui vont au-delà de l’inclusion pour développer résilience et santé financière chez les clients à faibles revenus, un besoin largement mis en évidence par la pandémie. »

À propos d’IF50

Inclusive Fintech 50 identifie les fintechs à la fois débutantes et prometteuses qui favorisent l’inclusion financière à travers le monde, et ce, au moyen d’un processus compétitif mené par un jury indépendant, issu des secteurs du capital-risque, de la technologie, et des services financiers. Les candidats sont évalués en fonction, d’une part, de la mesure dans laquelle leur marché cible inclut des particuliers ou des entreprises mal desservis, et d’autre part, des caractéristiques de leur innovation selon qu’elle propose ou non une nouvelle proposition de valeur, montre un dynamisme précoce, et peut avoir un impact remarquable sur les plus de 3 milliards d’individus financièrement défavorisés à travers le monde. Inclusive Fintech 50 est parrainé par Visa, MetLife Foundation, et Jersey Overseas Aid & Comic Relief, avec le soutien d’Accion et d’IFC. L’initiative est gérée par le Center for Financial Inclusion (CFI). Pour en savoir plus, consulter www.inclusivefintech50.com.

À propos du Center for Financial Inclusion

Le Center for Financial Inclusion (CFI) travaille à faire progresser les services financiers inclusifs pour les milliards d’individus qui ne disposent pas à l’heure actuelle des outils financiers nécessaires pour améliorer leur vie quotidienne et prospérer. Nous nous appuyons sur des partenariats pour mener une recherche rigoureuse et tester des solutions prometteuses, puis nous défendons un changement basé sur des preuves. Le CFI a été fondé par Accion en 2008 pour servir de groupe de réflexions sur la finance inclusive.

À propos de Visa

Visa Inc. (NYSE : V) est le leader mondial des paiements numériques. Notre mission est de relier le monde grâce au réseau de paiement le plus innovant, le plus fiable et le plus sûr, et, ce faisant, de permettre aux individus, aux entreprises et aux économies de prospérer. Notre réseau de traitement global de pointe, VisaNet, fournit des paiements sécurisés et fiables dans le monde entier, et est capable de gérer plus de 65 000 messages de transaction par seconde. La focalisation incessante de la société sur l’innovation est un catalyseur pour la croissance rapide du commerce connecté sur tout type d’appareil, et une force motrice derrière le rêve d’un avenir sans numéraire, pour tous, et partout. À l’heure où le monde est en train de passer de l’analogique au numérique, Visa met à disposition sa marque, ses produits, ses employés, son réseau et son envergure pour remodeler l’avenir du commerce. Pour en savoir plus, consulter À propos de Visa et @VisaNews.

À propos de la MetLife Foundation

À la MetLife Foundation, nous nous engageons à élargir les opportunités pour les personnes aux revenus faibles à modérés, dans le monde entier. Nous nous associons avec des organisations à but non lucratif et des entreprises sociales dans le but de créer des solutions de santé financière et développer des collectivités plus fortes, tout en engageant des employés bénévoles MetLife pour aider à en stimuler l’impact. La MetLife Foundation a été créée en 1976 et s’inscrit dans la longue tradition de contributions d’entreprise et d’implication auprès des collectivités, de MetLife. Depuis sa création jusqu’à fin 2019, la MetLife Foundation a accordé plus de 900 millions USD de subventions et 87 millions USD d’investissements dans le cadre du programme visant à produire un impact positif sur les collectivités où MetLife est présente. Notre travail sur la santé financière implique désormais plus de 17,3 millions de personnes aux revenus faibles à modérés, dans 42 pays. Pour en savoir plus sur la MetLife Foundation, consulter le site metlife.org.

À propos de Jersey Overseas Aid & Comic Relief

En 2018, Comic Relief and Jersey Overseas Aid a annoncé un partenariat sur quatre ans, de 8 millions GBP appelé « Branching Out : Financial Inclusion at the Margins » (Ramification : l’inclusion financière aux marges) visant à améliorer l’accès à des services financiers abordables pour ceux situés en marge de la société en Sierra Leone, au Rwanda et en Zambie. Comic Relief and Jersey Overseas Aid est convaincu que l’une des meilleures façons d’y parvenir consiste à transférer les connaissances pour développer des systèmes financiers responsables et inclusifs, à incuber des fintechs, et à se concentrer sur la prestation des services de manière à accroître l’accès aux services financiers, pour le bas de la pyramide, notamment aux comptes en banque, à l’épargne, à l’assurance et au crédit, fournissant ainsi aux foyers à faibles revenus les moyens de planifier leur avenir et de résister aux événements imprévus. Les subventions accordées dans le cadre du partenariat soutiennent tout un ensemble d’organisations, constitué d’O.N.G. internationales et locales, où chaque bénéficiaire met en œuvre des programmes conçus pour répondre aux besoins des différentes collectivités ainsi qu’à l’échelle nationale, en termes d’inclusion financière.

À propos d’Accion

Accion est une organisation internationale à but non lucratif, dont la mission consiste à créer un monde plus inclusif financièrement, grâce à son patrimoine d’innovations dans la microfinance, et l’investissement à impact, des fintechs. Nous catalysons les prestataires de services financiers afin d’offrir des solutions d’excellente qualité et abordables à grande échelle, pour les trois milliards d’individus qui sont abandonnés, ou très mal desservis, par le secteur financier. Depuis 60 ans, Accion a aidé des dizaines de millions d’individus grâce au travail réalisé avec plus de 160 partenaires dans 55 pays. Pour en savoir plus, consulter http://www.accion.org.

À propos d’IFC

L’IFC, membre du Groupe de la Banque mondiale, est la plus importante institution de développement, axée sur le secteur privé dans les marchés émergents, à l’échelle mondiale. Nous intervenons dans plus de 100 pays, en utilisant nos capitaux, notre expertise et notre influence, dans le but de créer des marchés et des opportunités dans les pays en développement. Lors de l’exercice fiscal 2020, nous avons investi 22 milliards USD dans les entreprises privées et les institutions financières des pays en développement, en nous appuyant sur la puissance du secteur privé, afin de mettre un terme à l’extrême pauvreté et stimuler une prospérité commune. Pour en savoir plus, consulter www.ifc.org.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Source
Date de publication : 2021-07-01 07:30:00