Fonctionnement du microcrédit Alafia: Des centres de promotion sociale s’approprient le mécanisme

Les chefs des centres de promotion sociale (Cps) des départements du Nord et des Collines prennent part, depuis ce jeudi 17 juin à Parakou, à un atelier de formation sur le mécanisme de fonctionnement du microcrédit Alafia. Pour une meilleure efficacité sur le terrain, ils seront également aguerris sur d’autres concepts relatifs à la microfinance.

Les centres de promotion sociale (Cps) ont un important rôle à jouer dans la promotion de la microfinance. Pour leur permettre de mieux l’assumer, leurs responsables dans les départements du Nord et des Collines renforcent leurs capacités sur le mécanisme de fonctionnement du microcrédit Alafia. C’est à la faveur d’une session de formation qui a commencé, hier jeudi 17 juin à
Parakou, et qui prend fin ce jour.
Procédant au lancement de la formation, le secrétaire général du ministère des Affaires sociales et de la Microfinance, Pascal Wélé Idrissou Sam, a précisé qu’elle est la deuxième phase d’un processus de renforcement des capacités initié depuis novembre 2020 au profit des directions départementales et de leurs structures opérationnelles. La première phase organisée à l’intention des directeurs départementaux en personne a révélé, soutient-il, la nécessité de combler le gap d’informations entre les structures centrales et les services déconcentrés en vue d’une amélioration efficace des actions du ministère.
La présente formation vise, informe-t-il, à aider les participants à comprendre les concepts fondamentaux de la microfinance et de la finance inclusive. Il s’agira également de leur faire connaître le microcrédit Alafia, puis de leur faciliter l’appropriation des attributions de leur ministère de tutelle, spécifiquement dans le secteur de la microfinance, ainsi que les rôles complémentaires des autres acteurs dudit secteur. Ils auront à se familiariser davantage avec les axes d’intervention du Fonds national de la microfinance (Fnm).
Le directeur général du Fnm, Abdou Rafiou Bello, a souhaité que cette session d’échanges soit le point de départ d’une longue collaboration dans ce type d’évènement. Selon lui, bien que les participants soient déjà très impliqués dans les affaires sociales, il est nécessaire de leur donner des rudiments sur la microfinance qui répond à une démarche et à des concepts.
En effet, les agents des Cps sont les acteurs de premier niveau parlant de la prise en charge des préoccupations des populations. A ce titre leur responsabilité est grande dans la réussite des activités du ministère en général et du microcrédit Alafia, en particulier.
Le microcrédit Alafia a été lancé le 27 octobre 2020 par le gouvernement. Sur le plan social c’est son programme pour soutenir les couches les plus démunies, à travers des crédits de petits montants.

Source
Date de publication : 2021-06-18 08:16:10