Financement des PME en Afrique de l’Ouest : La BECEAO et ses partenaires proposent “l’affacturage”

La Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) et ses partenaires organisent du 13 au 15 juillet 2021 des Webinaires sur le thème sur « Affacturage et Financement des créances ». Il s’agit d’initiatives pour accroître et améliorer le financement des économies de l’Union Monétaire Ouest Africaine.

Le Centre Ouest Africain de Formation et d’Etudes Bancaires (COFEB), centre de formation et de recherche de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO), en partenariat avec AFREXIMBANK et FCI, ont procédé au lancement officiel d’une série de Webinaires sur le thème « Affacturage et Financement des créances».

Le Gouverneur de la BCEAO, Tiémoko Meyliet Koné, a indiqué que l’affacturage est une opportunité qui n’est pas encore exploitée de façon optimale par les entreprises africaines.

« L’affacturage est une technique de gestion financière permettant à une entreprise de rendre liquides ses créances et de récupérer de la trésorerie, qui peut constituer une solution alternative et complémentaire au financement, en particulier pour les PME et PMI », a-t-il expliqué.

Il a précisé que ces webinaires visent à trouver des solutions pour les économies africaines. A écouter le Gouverneur de la BCEAO, le défi est de trouver des solutions pour le financement harmonieux et adapté des économies, dans un contexte caractérisé par un accès encore insuffisant d’un certain nombre de secteurs, au crédit bancaire.

Malgré … les services non financiers offerts aux PME … l’accès … au financement bancaire reste encore limité sur notre continent

« Cette problématique est encore plus prégnante au niveau du financement bancaire des Petites et Moyennes Entreprises en Afrique, alors qu’elles constituent, en moyenne, près de 85% voire 90% du tissu économique de nos pays. Malgré les chantiers conduits pour améliorer les services non financiers offerts aux PME et réduire la perception du risque sur cette catégorie d’acteurs, l’accès de ces entreprises au financement bancaire reste encore limité sur notre continent », a-t-il indiqué.

C’est dans cette optique que la BECEAO a décidé de déployer une stratégie de promotion de l’affacturage dans la zone UEMOA.

Ainsi, la première session des webinaires prévue pour le 14 juillet 2021 est dédiée aux banques centrales et sera suivie d’une formation à l’endroit des banques et établissements financiers.

En plus, la dernière session, prévue pour le 15 juillet 2021, sera réservée aux institutions de microfinance. Ces sessions, qui se dérouleront en ligne via la plateforme Zoom, entendent offrir l’opportunité aux établissements de crédit et aux institutions de microfinance de mieux comprendre et de s’approprier de l’affacturage.

Burkina 24

Source
Date de publication : 2021-07-13 20:48:45