Finance : la Caisse régionale d’épargne et de crédit devient une banque

L’institution de microfinance vient d’annoncer que toutes les conditions de transferts sont réunies.

Il a été rendu public au début de cette année.

Le capital augmentera de 2,58 milliards de FCFA.

Un nouveau défi attend la Région Épargne et Crédit. L’industrie bancaire a annoncé il y a quelques jours qu’elle s’appellera désormais « Banque régionale ». Elle passe ainsi du statut de micro-finance à celui d’institution bancaire. Le conseil d’administration de la structure a annoncé que tout était prêt pour ce changement. Elle a notamment annoncé que l’offre publique lancée en mars dernier en vue d’une augmentation de capital lui a permis d’avoir 2 400 nouveaux actionnaires. Soit un apport de 2,58 milliards de francs CFA. « Nous avons augmenté le capital qui nous permet désormais de passer d’une deuxième microfinance à une banque, nous permettant de devenir une institution bancaire », a déclaré le PDG Rollin Onbang Ekath. Il faut dire que dans sa stratégie de changement, cette microfinance avait opté pour l’augmentation de capital en intégrant des primes d’émission. L’administrateur a donc annoncé à cet égard que les soumissionnaires de l’offre publique de mars bénéficieront de 20% pour leurs investissements. « Quelqu’un qui a pris 100 actions devient maintenant actionnaire avec 120. C’est-à-dire que vous avez investi 4,2 millions, vous vous retrouvez avec 5,4 millions en moins de trois mois. Deuxièmement, comme nous avons terminé l’année avec un bénéfice d’un milliard de francs, même s’ils ont souscrit en 2021, les actionnaires auront désormais une part des dividendes et des actions. Donc, ils gagnent au niveau des fonds propres, également au niveau du partage des dividendes », a-t-il déclaré. La direction a également révélé son point de vue sur la banque. « Nous voulons que la région soit une banque au capital populaire. Disons que tout le monde est dans cette banque même le bayam sellam (revendeur) qui est sur le marché c’est pourquoi nous avons libéré du capital pour que chaque région, à chaque niveau de notre entreprise, que les gens soient actionnaires » explique Rollin Onbang Ekath.

Un projet mature

La société régionale d’épargne a entamé son processus de transformation par une cession publique d’actions le 9 février 2021, pour augmenter son capital. Ladite opération a porté sur la cession de 196 000 actions nouvelles au prix unitaire de 42 000 FCFA. L’objectif de cette opération était de porter le capital de 8,04 milliards de F CFA entièrement libéré et validé par Cobac à plus de 15 milliards de F CFA. L’opération a démarré au début de cette année. Date à laquelle la Région Épargne entend devenir une banque depuis le début de cette année.

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Source
Date de publication : 2021-07-02 16:52:30