Finance Inclusive : Le Togo face au défi de la lutte contre la pauvreté – GAPOLA

Afin de mieux lutter contre la pauvreté et favoriser le
développement inclusif, le Togo mise sur plusieurs leviers d’émergence. Et
parmi ces leviers, figure la finance inclusive.

 

Face au défi de développement du pays, le gouvernement
togolais va en 2014 lancer le fonds national de la finance inclusive (FNFI),
pour opposer une forte résistance à la pauvreté, au manque d’emplois et aux
inégalités sociales. Un programme qui aujourd’hui, porte ses fruits, en
donnant aux jeunes et femmes, populations rurales, petites et moyennes
entreprises, etc. un accès aux produits de microcrédits, de
micro-assurance, de moyens de paiement, etc.

Sept (7) ans après la mise en œuvre du programme, « Le fonds a
accordé plus de 1,7 millions de crédits aux populations vulnérables, ce qui
représente plus de 98 milliards de francs CFA ».
 Aussi,
durant l’année écoulée, « 11 milliards de francs CFA de crédits ont été alloués
aux citoyens pour préserver leurs emplois face à la covid-19 et ses
conséquences ».

En terme d’impact, le produit permet d’accorder jusqu’à
5 millions de francs CFA aux bénéficiaires. Aussi d’autres fonds de
relance dérivé de ce programme, « améliorent les revenus des habitants, accroissent leur
niveau d’autonomisation, et facilitent leur insertion dans le tissu
socio-économique ».




À ce jour, les dirigeants au-delà des bilans enregistrés, comptent en
faire davantage, pour créer plus de richesse, donner à chaque personne
un sentiment d’appartenance sociale et de fierté nationale.


L’une des solutions pour concrétiser cette nouvelle vision de l’Etat togolais,
c’est la stratégie nationale d’inclusion financière. Elle est conçue pour
5 ans et devra couvrir la période 2021-2025. Son objectif, « offrir une
voie encore meilleure aux populations. Booster l’inclusion
financière ; améliorer la couverture géographique des services
financiers ; mettre à disposition des services financiers digitaux
pour permettre aux autorités de venir en aide à un plus grand nombre
de ménages ».



Rappelons que les résultats du dernier rapport annuel sur la situation de
l’inclusion financière dans l’UEMOA publié en octobre 2020 par la BCEAO ont
mis en évidence des performances encourageantes. Le Togo est classé 3ème dans
l’espace régional avec 72,3 % de taux d’inclusion financière après la Côte
d’Ivoire et le Bénin qui ont respectivement 77,9 et 77,8 %.

@gapola

Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com

Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 :
Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de
votre site Gapola.

Source
Date de publication : 2021-02-15 18:15:06