Finance inclusive au Togo : Pérenniser les acquis au FNFI

 

Sept ans après la mise en œuvre du Fonds national de la
finance inclusive (FNFI), véritable instrument de développement et d’inclusion
socioéconomique au Togo, les perspectives sont encourageantes, au regard des
résultats enregistrés sur le terrain.

Cap désormais sur la pérennisation des acquis au Fonds
national de la finance inclusive (FNFI). Le Chef de l’Etat togolais, Faure
Gnassingbé n’entend pas s’arrêter en si bon chemin. Ainsi, le gouvernement met
le cap sur la pérennisation du FNFI avec une nouvelle stratégie nationale
d’inclusion financière (2021-2025) en vue du renforcement du cadre
d’intervention de l’Etat, de l’amélioration de la couverture géographique de
services et la mise à disposition des services financiers digitaux via la
création d’une banque digitale.

Pour rappel, en janvier 2014, le Président de la République,
SEM Faure Essozimna Gnassingbé a inscrit le Togo au rang des pays d’inclusion
sociale et financière, avec la mise en place effective du Fonds national de la
finance inclusive (FNFI).

 A ce jour, 14
produits sont mis en œuvre par le Fonds, dont trois nouvelles offres lancées en
2020. Il s’agit de N’Kodédé (progrès en langue locale) dont l’objectif est d’offrir
aux bénéficiaires ayant franchi tout le cycle de financement des AGR, des
crédits à la hauteur de leurs nouvelles activités ; du Kit de financement,
formation et entrepreneuriat pour les jeunes apprentis en formation ou en fin
de formation (KIFFE) et du Crédit de relance des MTPME.

À la date du 28 janvier 2021, 1.766.277 crédits ont été
octroyés pour un volume de crédits de 98,25 milliards FCFA. En termes de
remboursement, le Fonds affiche un bilan satisfaisant avec un taux moyen de
92,46% dans les délais.

Le Fonds a ainsi contribué à la réduction des inégalités
sociales et au renforcement de la résilience des ménages en permettant aux
populations vulnérables d’avoir accès à des moyens financiers pour exercer des
activités génératrices de revenus.

Ces résultats font du Togo l’un des meilleurs pays de la
sous-région en matière d’inclusion financière selon le rapport 2019 de la
Banque centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) consacré à la
situation de l’inclusion financière dans les pays membres de l’Union Économique
et Monétaire Ouest-Africaine (UEMOA).

En 2019, le Togo a réalisé un taux de 25,1% pour le secteur
bancaire classique et 78,5% pour le secteur des SFD. Alors qu’en 2018, la
progression en matière d’accès aux services financiers était à 11,7%.

 

Source
Date de publication : 2021-02-09 10:53:51