Fececam-Bénin: 1,6 milliard F Cfa de résultat positif réalisé en 2020

La Faîtière des caisses d’épargne et de crédit agricole mutuel du Bénin (Fececam-Bénin) se porte bien avec près de 1,6 milliard F Cfa de résultat excédentaire réalisé à l’exercice clos le 31 décembre 2020. Les différentes performances et perspectives de l’institution leader de microfinance au Bénin étaient au cœur, vendredi 18 juin dernier à Porto-Novo, des travaux de la 28e assemblée générale ordinaire du réseau, conformément à ses statuts.

La population peut faire davantage confiance à la Faîtière des caisses d’épargne et de crédit agricole mutuel du Bénin (Fécécam-Bénin). Le réseau est au mieux de sa forme ; en témoignent ses performances à l’exercice clos le 31 décembre 2020 dégageant un résultat excédentaire de 1 585 663 347 F Cfa. Ces résultats reluisants ont été présentés, vendredi 18 juin dernier à Porto-Novo, lors des travaux de la 28e assemblée générale ordinaire de la Fececam-Bénin. Lesquels regroupent les délégués des 33 Caisses locales de crédit agricole mutuel (Clcam) que compte le réseau.
Pour le directeur général de la Fececam-Bénin, Clément Yadonta, le nombre de sociétaires est passé de 1 138 001 en 2019 à 1 193 857 membres en 2020 dont respectivement 508 917 hommes et 537 550 femmes ; l’encourt de crédit a atteint 65,2 milliards F Cfa contre 60,2 milliards F Cfa en 2019, soit un accroissement de 8,3 % et l’encours des dépôts est passé de 52, 5 milliards F Cfa en 2019 à 61,7 milliards F CFa en 2020 soit un accroissement de 17,5 %. Selon lui, ces résultats positifs ont été enregistrés en 2020 dans un contexte particulièrement difficile. Ce contexte, déplore Clément Yadonta, est marqué par la crise sanitaire de la pandémie de la Covid-19 aggravée par la fermeture des frontières par le Nigeria. Cette situation a mis un frein à plusieurs activités des membres et clients du réseau et à celles de la Fececam elle-même. Aussi, la faîtière a dû faire face à des charges supplémentaires pour lutter contre la propagation de cette pandémie par la mise en place des mesures barrières au niveau de toutes ses entités, indique le directeur général de la Fececam-Bénin. «Notre satisfaction aurait été plus grande si le processus lancé depuis 2017 pour l’autorisation en vue de l’exercice de l’activité de l’émission et de gestion de la monnaie électronique avait déjà connu une issue favorable», souligne Clément Yadonta. Selon lui, la finance numérique, non seulement aurait permis de booster les activités du réseau pour une meilleure inclusion financière mais aussi aurait été une réponse appropriée à la pandémie de la Covid-19.

Cap 2025 !

Clément Yadonta assure que certains chantiers du nouveau Plan d’affaires couvrant la période 2021-2025 sont déjà en cours d’exécution. Il cite notamment la digitalisation de certains produits surtout l’épargne planifiée ; l’interconnexion intégrale des points de services ; la fiabilisation des données et le changement du logiciel actuel pour un logiciel plus intégré.
Innocent Fayalo, président du Conseil d’administration de la Fececam-Bénin, se réjouit des impacts socio-économiques du réseau sur les populations du monde rural, périurbain et urbain depuis son existence en 1977. Il invite toute l’équipe à l’humilité et à redoubler d’efforts afin de permettre à l’institution de maintenir sa position de leader de la microfinance sur le marché béninois.
Le directeur général de l’Agence nationale de surveillance des systèmes financiers décentralisés (Anssfd), Louis Biaou, se dit fier de la Fececam qui ne cesse d’engranger de bons résultats depuis plusieurs années. Il exhorte les acteurs à divers niveaux à maintenir le cap afin d’impacter davantage le secteur des Sfd au Bénin.
Le préfet du Plateau, Daniel Valère Sètonnougbo, ouvrant les travaux de la 28e assemblée générale ordinaire, au nom de sa collègue de l’Ouémé, a invité, au regard des performances notées, la population en général et celle de l’Ouémé et du Plateau en particulier à faire davantage confiance à la Clcam en épargnant massivement et en demandant des crédits adaptés à leurs besoins de financement.
Outre le compte-rendu des activités de l’exercice 2020 aux mandants et la prise de diverses décisions, les travaux ont permis l’élection de nouveaux membres des différents organes pour remplacer les anciens en fin de mandat. Les manifestations ont été clôturées en beauté par la distinction de 17 agents de la Fececam admis à la retraite en 2020, des travailleurs les plus méritants et les meilleures entités l’année dernière?

Source
Date de publication : 2021-06-21 07:41:15