Credit Agricole : Le Groupe AFD ritre son soutien la microfinance en renouvelant une garantie de 10 M la Fondation Grameen Crdit Agricole

Un partenariat historique pour soutenir la microfinance

Le partenariat entre le Groupe AFD et la Fondation Grameen Crédit Agricole est de longue date. L’un des projets communs emblématiques est le programme de la Facilité Africaine[1]lancé en 2013. Il permet à la Fondation de proposer des financements et une assistance technique adaptés à des institutions de microfinance rurales de petite et moyenne taille en Afrique subsaharienne.

Le Groupe AFD soutient également la Fondation dans le financement de ses institutions de microfinance partenaires grâce à un mécanisme de garantie de portefeuille, la garantie ARIZ, qui couvre 50 % des prêts qu’elle accorde aux institutions de microfinance. Ce dispositif vient d’être renouvelé pour la sixième fois, offrant une couverture pour les prêts qu’octroiera la Fondation à des institutions de microfinance en Afrique Subsaharienne dans les deux ans à venir. Ensemble, le Groupe AFD et la Fondation ont adapté les conditions d’éligibilité, pour pouvoir notamment inclure des institutions de microfinance à vocation très sociale mais moins matures.

Une enveloppe de financement spéciale Covid-19 de 5M€

Les crises sanitaire et économique générées par la Covid-19 affectent plus particulièrement les populations les plus vulnérables. Selon la Banque mondiale, la crise pourrait entrainer 150 millions de personnes dans l’extrême pauvreté d’ici 2021[2]. Cette problématique est au cœur de l’action de la Fondation Grameen Crédit Agricole qui, depuis 12 ans, contribue à la lutte contre la pauvreté par l’inclusion financière et l’entrepreneuriat. La Fondation finance et soutient des institutions de microfinance qui servent des populations exclues du système bancaire traditionnel, principalement des femmes (88%) et des populations rurales (84%), dans une quarantaine de pays.

« Le Groupe AFD est un partenaire de premier plan de la Fondation Grameen Crédit Agricole. Il nous accompagne depuis de nombreuses années et nous permet d’accroitre notre impact principalement dans les zones rurales des pays émergents. Dans le contexte Covid-19, la mission de la Fondation prend un relief très particulier. Nous travaillons pour permettre aux populations vulnérables de sortir de la pauvreté en leur apportant l’accès aux services financiers au travers d’institutions de microfinance socialement performantes. La crise sanitaire a mis à rude épreuve les économies locales. Aux côtés du Groupe AFD, nous innovons, nous adaptons et apportons un soutien renforcé à ces institutions pour renforcer leur résilience et leur capacité à faire face aux effets économiques de cette crise mondiale. », affirme Eric Campos, Délégué général de la Fondation Grameen Crédit Agricole et Directeur de la RSE de Crédit Agricole SA.

« Après 10 ans de coopération au service de l’inclusion financière, Proparco et le groupe AFD sont ravis d’accompagner à nouveau la Fondation Grameen Crédit Agricole au cœur de cette année 2020 qui a vu les institutions de microfinance partenaires de la Fondation fortement touchées par la crise. Acteur de référence de l’accès au financement en particulier pour les populations fragiles en zone rurale, la Fondation joue un rôle majeur pour accompagner ses institutions partenaires et leurs clients pendant cette période difficile. Le renouvellement de l’enveloppe de garantie de portefeuille accordée par le Groupe AFD à la Fondation, ainsi que les lignes de financement octroyées en 2020, visent à renforcer la Fondation dans sa mission sociale au service de l’inclusion financière. » déclare Guillaume Barberousse, le Responsable Division Banques et Marchés Financiers chez Proparco.

Ces nouveaux dispositifs permettront de renforcer l’action collective du Groupe AFD et de la Fondation pour favoriser la résilience des institutions de microfinance et leurs clients face à cette crise sans précédent.

  1. 1.

    ^[1]https://www.gca-foundation.org/assistance-technique/facilite-africaine/

  2. 2.

    ^[2]Accéder au Communique de la Banque mondiale (2020) ici

Source
Date de publication : 2020-12-14 08:23:01