Cemac: 107 milliards pour les projets intégrateurs

Les fonds ainsi mis à disposition, émanent d’une opération lancée en décembre 2020 par la Banque de Développement des Etats de l’Afrique Centrale (Bdeac).

L’organe, partenaire de référence pour le développement humain et l’intégration régionale, avait pourtant émis du 21 au 29 décembre 2020, sur le marché financier sous-régional, une opération d’emprunt obligataire par Appel Public à l’Epargne (APE) pour un montant de 100 milliards FCFA.

Adhésion massive

L’opération ainsi lancée a remporté un vif succès auprès de la communauté des investisseurs des pays de la Cemac  (Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale). 106 791 920 000 cfa seront ainsi collectés. soit une réalisation de 106,8% répartie ainsi qu’il suit :

-Banques : FCFA 88 000 000 000 soit 82,4% ;
-Compagnies d’Assurances : FCFA 8 275 000 000 soit 7,7%;
-Etablissement de Microfinance : FCFA 998 100 000 soit 0,9% ;
-ASSET Managers : FCFA 2 010 000 000 soit 1,9% ;
-Autres Personnes Morales : FCFA 1 500 150 000 soit 1,4%;
-Personnes physiques : FCFA 6 008 670 000 soit 5,6%.

D’où la satisfaction du Président de la Bdeac, Fortunato Ofa Mbo Nchama, qui tenait une conférence de presse ce mardi 05 janvier 2021 au Siège de la Banque à Brazzaville à ce sujet. ” les gens se sont mobilisés à tous les niveaux pour faire en sorte que la Bdeac , non seulement puisse atteindre l’objectif recherché de mobiliser 100 milliards, mais qu’elle puisse aller au-delà”, a-t-il dit.

Domaines concernés

Voilà qui va permettre de financer les projets intégrateurs si chers aux chefs d’États de l’espace Cemac. Il s’agit entre autres, des projets relevant des domaines de l’éducation, de l’agro-industrie, de la Santé, des transports, de l’énergie et des télécommunications.
” Nous voulons exprimer notre gratitude aux populations de la Cemac qui ont pu réagir pour qu’en si peu de temps, eux-mêmes prennent en main le développement de notre espace communautaire “, dira par la suite le Président de la Bdeac.

Autres avantages

Fortunato Ofa Mbo Nchama est également revenu sur l’opportunité qu’offre cette opération à la communauté des investisseurs, notamment l’engrangement des plus-values tout en contribuant au développement de nos économies.

Pour les experts des questions financières, cette démarche de la Bdeac permettra également de limiter le recours aux ressources financières venues d’ailleurs et par la même occasion, le transfert des devises occasionné par le remboursement des emprunts extérieurs.

Aline Nguini

Source
Date de publication : 2021-01-10 21:00:00