Assemble gnrale de lAssociation Nigrienne pour la Promotion de la Finance Islamique : Mme Saadou Aissata lue prsidente du bureau pour un mandat de trois ans


Aprs une journe dchanges, les travaux entrant dans le cadre de lassemble gnrale de lAssociation Nigrienne pour la Promotion de la Finance Islamique (ANEFI) ont pris fin le samedi 28 Aot Niamey. Au cours de ces assises, les membres dANEFI ont rvis les textes et statuts de ladite association avant de procder au renouvellement du Bureau excutif national (BEN). A lissue dintenses rflexions 14 membres ont t choisis avec comme prsidente du nouveau bureau Mme Saadou Aissata. Cest le prsident dhonneur de lANEFI, M. Abdoulaye Gued qui a prsid louverture des travaux.

Le but de lANEFI est de contribuer la lutte contre la pauvret au Niger travers la promotion de la finance islamique. De faon spcifique, elle vise contribuer la promotion de la cration dinstitutions financires dont lobjet et le fonctionnement sont conformes aux normes et principes islamiques, de rechercher des dbouches qui favorisent limplantation de la finance islamique au Niger, de contribuer la formation et au renforcement des capacits des acteurs dsireux dexercer le mtier de la finance islamique en gnral et des banques, tablissements financiers, compagnie dassurance en particulier rpondant aux principes islamiques et de contribuer toutes autres actions susceptibles de promouvoir la finance islamique au Niger.

Nous prions ALLAH et nous vous demandons de linvoquer rgulirement pour nous pour que nous puissions mener bon port cette lourde mission que vous venez de nous confier. Nous allons ds maintenant nous atteler laborer un programme de la mandature 2021-2024 qui puisse nous permettre datteindre les objectifs assigns et travers la vision imprime lANEFI, a dit la nouvelle prsidente de lassociation Nigrienne pour la Promotion de la Finance Islamique, Mme Saadou Aissata, a au nom de la nouvelle quipe dirigeante.

Il faut rappeler qu louverture des travaux, le prsident dhonneur dANEFI sest rjoui du fait que la finance islamique a connu des avances significatives ces dernires annes car, de 2018 ce jour lon observe un certain regain dintrt pour la finance islamique chez les autorits publiques, les institutions financires et la population en gnral. M. Abdoulaye Gued a cit entre autres points forts de ce progrs notamment les avances rglementaires en la matire travers la BCEAO (instruction de 2018), la CIMA (rglement n003 de 2019) et lEtat du Niger (loi rvise sur les Systme Financiers Dcentraliss (SFD)), ladoption de la loi de Waqf et la cration de la Haute Autorit duWaqf, la mise en uvre de la Stratgie Nationale pour la Finance Inclusive et les initiatives prives en termes de formation, de communication ; lintensification de la sensibilisation par les acteurs comme lANEFI, la cration dinstitutions financires islamiques (Banque et Micro finance), les formations, sminaires, confrences, webinaires raliss par lANEFI et dautres intervenants nationaux et extrieurs, la formation dune centaine dtudiants au DSS en finance islamique lUniversit Islamique du Niger, louverture de la filire finance islamique pour le LMD, la mise en place des canaux de communication par lANEFI, lintensification de la mise en commun des forces travers le partenariat et dautres partenariats en gestation.

Au-del de toutes ces ralisations, nous suivons avec intrt, les rflexions et perspectives de plusieurs banques et micro-finances pour soit louverture dune fentre islamique ou reconversion totale, chose tant attendue par la population nigrienne 99% musulmane, a dclar le prsident dhonneur de lANEFI. Par ailleurs, les axes stratgiques dfinis au cur de notre mandature 2018-2021 pour promouvoir la finance islamique au Niger ont t la contribution la cration dun cadre institutionnel appropri, le dveloppement du partenariat technique et financier, la communication et la sensibilisation, le renforcement de capacit des acteurs impliqus dans la finance islamique, a rappel M. Abdoulaye Gued. Il a soulign quau cours de cette mandature plusieurs actions ont t donc entreprises conformment au plan dactions annuel aussi bien sur le plan organisationnel quoprationnel.

Auparavant, le prsident sortant de lAssociation Nigrienne pour la Promotion de la Finance Islamique, M. Amadou Issa Garba a rappel les observations que ledit bureau a pu faire dans le fonctionnement notamment au niveau des organes de surveillance et qui ont permis de proposer des modifications de statuts et au niveau du rglement intrieur objet de cette assemble gnrale qui consiste rviser les statuts, rglements intrieurs et la mise en place dun nouveau conseil dorientation, une fois que les propositions faites dans le cadre de la rvision des textes ont t valides. Ce nouveau conseil, dit-il; aura la tche de surveiller le respect de lesprit de base sur lequel lassociation a t cre. M. Amadou Issa Garba a par la suite souhait que ledit conseil soit constitu des membres fondateurs ou des anciens membres du bureau qui ont eu vivre de trs prs les raisons dtres de lassociation et sa vie pendant ces cinq ans de sa reconnaissance par lEtat.

Mamane Abdoulaye(onep)

Source
Date de publication : 2021-08-29 20:15:00