Anne Contreras-Muller prend la présidence de Microlux

Lors de sa dernière réunion, le conseil d’administration de l’institution de microfinance (IMF) a nommé
Anne Contreras-Muller
, «Of Counsel» au sein de l’étude Arendt & Medernach, au poste de présidente du conseil d’administration. Elle succède à ce poste à Rémy Jacob, premier président de Microlux et ancien directeur général de la Banque européenne d’investissement (BEI). Sous son mandat, qui a couvert les 5 premières années de l’existence de Microlux, l’IMF a soutenu 150 entrepreneurs et contribué à la création de 180 emplois. «Sous sa présidence, Microlux a trouvé sa place dans l’écosystème luxembourgeois avec une notoriété accrue et un impact social reconnu par ses bénéficiaires et partenaires», peut-on lire dans le communiqué de presse annonçant son départ.

En tant qu’«Of Counsel» chez Arendt & Medernach, Anne Contreras-Muller est à la tête d’une équipe dédiée exclusivement à la finance inclusive et d’impact. Membre du Barreau de Luxembourg, elle est engagée également auprès de plusieurs initiatives locales et internationales autour de la finance d’impact comme European Microfinance Platform (e-MFP), European Impact Investing Luxembourg (EIIL), European Social Enterprise Law Association (ESELA) et InFiNe (Inclusive Finance Network). «Son expertise et ses expériences aideront Microlux à mener à bien ses missions d’entreprise sociale, entre la quête de l’autonomie financière et l’objectif d’impact social», indique Microlux.

Première institution de microfinance au Luxembourg, Microlux a été créée en 2016 à l’initiative de ses 4 membres fondateurs: BGL BNP Paribas, ADA (Appui au développement autonome), l’ADIE (Association pour le droit à l’initiative économique) et le FEI (Fonds européen d’investissement). Le groupe d’assurances Foyer SA est entré dans le capital de Microlux en 2018. C’est une entreprise sociale à but non lucratif ayant pour mission l’inclusion sociale et économique des personnes qui n’ont pas accès au crédit bancaire traditionnel. Son activité principale consiste à accompagner et financer, sous forme de microcrédits, les porteurs de projet qui souhaitent créer ou développer une entreprise. L’objectif est d’améliorer leur épanouissement professionnel et leurs conditions de vie.

Source
Date de publication : 2021-06-29 14:37:30