Amnesty outille des cliniciens et points focaux des Cps – Matin Libre

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Amnesty international Bénin organise du 17 au 18 juin 2021, un atelier de renforcement des capacités des cliniciens et points focaux représentants des Centres de promotion sociale (Cps) et Centres intégrés de prise en charge (Cipec). Ceci, dans le cadre du projet d’appui et assistance juridique aux réfugiés et demandeurs d’asile au Bénin. Le présent atelier qui se déroule à Blue zone à Cotonou vise à outiller davantage les acteurs impliqués dans la défense et la protection des droits des réfugiés.

 

– Advertisement –

Mis en œuvre depuis 2017 avec l’appui du Haut-commissariat des Nations unies pour les réfugiés (Unhcr), Projet d’appui et assistance juridique aux réfugiés et demandeurs d’asile au Bénin vise à contribuer à l’amélioration de l’environnement juridique et social en faveur des réfugiés et demandeurs d’asile au Bénin. Ainsi, la présente formation devrait permettre aux cliniciens et points focaux représentants des Centres de promotion sociale (Cps) et Centres intégrés de prise en charge (Cipec) de disposer de rudiments nécessaires pour la mobilisation sociale communautaire sur les droits, l’accueil et l’acceptation des demandeurs d’asile, la prise en main sur les activités de formation et de sensibilisation au niveau communautaire avec le concours des élus locaux. Les quatre (04) cliniciens et seize (16) points focaux représentants des Centres de promotion sociale (Cps) seront donc dotés de matériels/outils de mobilisation communautaire. Selon Dieudonné Dagbeto, Directeur exécutif d’Amnesty international Bénin, la présente formation devrait permettre “également d’établir les liens de référencement et de contre référencement possibles et utiles entre Amnesty international Bénin, les Cps et Cipec, la Commission nationale chargée des réfugiés pour un meilleur suivi des cas“. Une phase pilote qui permettra de documenter le plaidoyer et renforcer l’implication des Cps. «…Depuis 2018 et 2019, des différentes formations organisées pour les directeurs départementaux des affaires sociales et certains responsables des Cps, des concertations menées avec les acteurs impliqués dans la commission nationale chargée des réfugiés et les organisations de la société civile, il ressort la nécessité d’une implication plus accrue du ministère des affaires sociales et de la microfinance à travers les centres de promotion sociale et Centres intégrés de prise en charge dans l’accueil, l’écoute et l’assistance aux réfugiés et demandeurs d’asile » précise Dieudonné Dagbeto. Outre la projection vidéo sur les réfugiés, les violences et abus, les participants à l’atelier seront édifiés sur la notion des droits et devoirs des réfugiés et demandeurs d’asile ; le rôle de la Commission nationale chargée des réfugiés dans l’environnement institutionnel et légal du système asilaire au Bénin ; la mobilisation communautaire en faveur desdits cibles ainsi que l’accueil et l’écoute de ces derniers.

A.B

Source
Date de publication : 2021-06-18 05:37:30