Alimatou Assouman réaffirme le soutien du gouvernement aux sinistrés – Matin Libre

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

La Ministre de l’industrie et du Commerce (Mic) Alimatou Shadiya Assouman et son homologue des Affaires sociales et de la Microfinance (Masmf) Véronique Tognifodé Mewanou étaient au marché Dantokpa, mardi 6 avril 2021, où a eu lieu un incendie dimanche dernier. Accompagnées d’une forte délégation, les deux ministres sont allées exprimer la compassion du gouvernement béninois aux sinistrés.

– Advertisement –

Le gouvernement béninois est bien sensible aux dégâts causés par l’incendie qui a eu lieu dimanche 4 avril dernier au marché Dantokpa à Cotonou. Pour cause, deux ministres de la République se sont déplacées pour s’enquérir des nouvelles et exprimer la compassion et le soutien du gouvernement béninois aux sinistrés. Occasion pour les deux autorités gouvernementales ainsi que leur délégation de parcourir les lieux du sinistre. Et le constat est désolant. Des tas de gravats, de détritus, produits calcinés et de plusieurs boutiques éventrées sur une vaste étendue évaluée par les responsables du marché à 2.000 m². Face à ce désastre, la ministre Alimatou Shadiya Assouman a remercié le Seigneur puisqu’il n’y a pas eu de pertes en vies humaines. «C’est avec désolation que nous nous sommes rendus sur les lieux d’un énième incendie dans notre marché pour faire une évaluation de la situation et exprimer la compassion du gouvernement qui suit cette situation avec une grande tristesse», a fait savoir la ministre Alimatou Assouman. Elle rassure que le Chef de l’Etat suit de très près la situation et ne compte pas les abandonner. «Après avoir fait le point des dégâts, nous allons faire un plan d’action pour voir comment nous pouvons davantage vous soutenir», a renchéri la ministre Véronique Tognifodé Mewanou. Essou Johnson, vendeur au marché Dantopka a remercié les autorités béninoises qui ont effectué le déplacement pour leur apporter le soutien du gouvernement béninois. Il exhorte la Sogema et le Gouvernement béninois à mettre une unité des sapeurs pompiers au sein du marché. Notons qu’une séance d’échanges et de travail tenue à la salle de réunion de la Société de gestion des marchés autonomes (SOGEMA) a permis à certaines femmes d’exprimer leur désarroi et d’évaluer les dommages subis. Ceci, en présence du Directeur général de la Sogema, Armand Gansè et ses collaborateurs, et de la plupart des victimes de l’incendie.

A.F.S

Source
Date de publication : 2021-04-07 04:47:50