Afrique: Bambey / Caravane de sensibilisation et d’information sur la microfinance islamique au Sénégal – La directrice du promise signe une convention de 200 millions

La Directrice du Promise (Programme de micro finance islamique au Sénégal) était hier, jeudi, à Baba Garage pour discuter avec les femmes, les jeunes sur le programme de micro finance islamique au Sénégal. Il s’agit, selon Mme Fatou Diane Guèye, de remettre un lot de 10 motos Jakarta, de 10 congélateurs mais aussi de la signature d’une convention de financement de projets de 200 millions avec une institution locale de micro finance.

La visite de la Directrice du Promise dans la localité s’inscrit dans la cadre de la caravane de sensibilisation et d’information sur la promotion de la micro finance islamique. Il s’agissait également, selon Mme Fatou Diane Guèye, d’une occasion de présenter ce programme aux chefs religieux.

L’objectif de ce programme dira-t-elle, est de « créer une industrie de la micro finance islamique durable qui contribuera au développement socioéconomique du Sénégal grâce à l’inclusion de petits et entrepreneurs générant plus d’emplois, une activité accrue et des moyens de subsistance améliorés en se concentrant sur des chaines de valeur de l’agriculture et des services qui élargiront la création d’emplois ».

Il s’agit, selon Mme Fatou Diane Guèye, de montrer ce qu’on veut faire dans ce programme. « Le Président de la République nous a demandé d’aller rapidement dans l’opérationnalisation du programme en mettant en application le financement réel des projets déposés par les femmes et les jeunes. Le matériel financé aujourd’hui rentre dans le programme et se base sur un modèle d’accompagnement spécifique pour les projets.

Pour le moment, nous avons commencé notre programme en finançant le matériel. Le modèle présenté au niveau de Baba Garage, c’est un modèle de financement d’équipement ».

Et de poursuivre : « le matériel proposé aujourd’hui tourne autour de 2 besoins identifiés. Il s’agit d’une phase pilote avec 10 motos jakarta et 10 congélateurs proposés à la population. Nous sommes venus avec des machines-outils pour permettre à ces braves femmes de pouvoir faire leurs activités de transformation de la façon la plus aisée (des moulins à mil, des matériels d’huilerie, de savonnerie mais également d’autres types de matériels dans la fabrication de savonnerie). Tout type de matériel pouvant être un besoin exprimé par les populations peut être valablement financé ».

La Directrice du Promise a d’autre part indiqué que sa structure a préféré travailler avec une institution locale mutuelle d’épargne et de crédit Suxali Baba garage qui peut valablement recevoir les fonds du Programme. C’est pourquoi elle a signé une convention de 200 millions destinées à la population. « C’est par appel de fonds selon la vérité des dossiers, nous virons les fonds pour accompagner les projets des femmes ». La Directrice du Promise a invité les bénéficiaires à rembourser ces financements d’équipement où le taux d’intérêt est nul.

Source
Date de publication : 2021-04-23 17:00:52