2ème édition du Kinshasa Fintech Tour en RDC

La 2ème édition du Kinshasa Fintech Tour a eu lieu du 2 au 4 décembre à l’hôtel Rotana. Le thème “Construire ensemble l’infrastructure de la finance inclusive” a été discuté à travers différents panels et sessions. Le forum né de deux initiatives panafricaines le Africa Fintech Tour et YouthConnekt a réuni de jeunes entrepreneurs de la finance digitale, le secteur privé (banques, cabinets d’avocats et différentes autres entreprises), et la Banque Centrale du Congo.

Présent à l’ouverture du forum, le représentant résident du PNUD, M. Dominic Sam a tenu à y rappeler les priorités du PNUD et de UNCDF à travers le projet ACTIF – Action, Changement, Transformation par l’Inclusion financière. Ce projet en cohérence avec les priorités nationales en matière d’inclusion financière contribue à améliorer l’efficacité opérationnelle d’institutions financières partenaires pour leur permettre d’offrir des services d’épargne, de crédit et de transferts d’argent répondant ainsi aux besoins des micro-entrepreneurs, hommes, femmes et jeunes en milieu rural.

Une initiative régionale réussit en RDC

YouthConnekt est une initiative lancée en 2012 par le gouvernement du Rwanda avec l’appui du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD). Le programme s’est ensuite délocalisé dans plusieurs pays dont la RDC. EN RDC, il a pour but de pallier à l’écart entre la jeunesse et les opportunités d’emplois et d’entreprenariat, permettant d’offrir un cadre d’échange aux jeunes, d’assurer une visibilité à leurs initiatives, de les mettre en relation avec le secteur privé et public en milieux rural comme urbain.

Développer au Congo des écosystèmes numériques en zones rurales pour favoriser l’inclusion financière et sociale

Au cours du forum, ce panel a permis à l’équipe du projet ACTIF d’expliquer les objectifs et résultats du projet depuis 2017. Albert Bongo et Francky Ludju, respectivement Experts en finance inclusive et finance digitale ont pris le temps d’expliquer le rôle du PNUD et de UNCDF, partenaires officiels du forum. À ce jour, le projet a appuyé l’acquisition de solutions d’Information et de gestion (SIG) performantes auprès de cinq coopératives : Coopec Bomoko à Kinshasa, Camec Inkisi au Kongo Central, Coopec Bantu au Kasaï Central, les Coopecs BAGIRA et Cahi au Sud Kivu ; 3 Institutions de microfinance :  Paidek au Sud-Kivu, Maman Tombwama au Nord-Ubangi et Guilgal à Kinshasa. Les appuis du PNUD et UNCDF ont permis à ces institutions de proposer à leurs clients de nouveaux services de banque à distance.

Nouvelles technologies, défis et réalités

Maitre Patrick Bondonga Lesambo a rappelé que la loi actuelle sur les nouvelles technologies est obsolète. Et si le défi est mondial, il est tout de même important que la RDC s’approprie la question des nouvelles technologies en termes juridiques en passant une loi au parlement qui créée un débat et pour qu’une loi réellement inclusive émerge.

Pour Alex Sea, Coordonnateur de Africa Fintech Tour, malgré le grand défi de mobilisation des acteurs, le forum a permis la collaboration et la mise en contact de banques, d’entreprises de télécommunications, d’organisations internationales, de fintechs et tous les régulateurs. La forte population et le faible taux d’inclusion financière restent un avantage non négligeable pour que le pays réussisse son passage à la digitalisation et devienne un marché dynamique à l’image du Nigéria grâce à l’appui des Fintechs.

Encourager la jeunesse congolaise à entreprendre

Si le ministre de la Jeunesse, Billy Kambale a remercié les partenaires techniques et financiers qui soutiennent les initiatives à l’adresse de la jeunesse, il a surtout mis l’emphase sur l’importance d’une jeunesse qui s’implique dans l’entreprenariat, ce même avec un capital minimum. Il a invité les responsables du programme YouthConnekt à redoubler d’efforts afin d’atteindre toutes les zones de la RDC.

“Le développement de ce pays dépend de vous, de personne d’autre, mettez à profit votre créativité, votre dynamisme, votre ingéniosité dans tous les domaines de l’entreprenariat particulièrement dans l’agrobusiness”

Billy Kambale, ministre de la Jeunesse, RDC.

Liliane Lelo Nyimi, Vice – Présidente du Conseil National de la Jeunesse a profité de l’occasion pour demander au gouvernement d’augmenter le budget allouer au Ministère de la Jeunesse et sollicité que ce ministère soit placé au rang de Ministère d’Etat afin que plus de ressources soient mobilisées. La deuxième édition du Kinshasa Fintech Tour a réuni plus de 400 participants sur 3 jours.

À propos de ACTIF

Depuis 2008, le PNUD et UNCDF travaillent ensemble dans les domaines de la microfinance et la finance inclusive pour aider le Gouvernement de la République démocratique du Congo à relever les défis de développement en particulier ceux relatifs à l’atténuation de la pauvreté, à la croissance inclusive et à la réduction des inégalités. À travers le projet ACTIF (Action, Changement, Transformation par l’Inclusion Financière), le PNUD et UNCDF en partenariat avec l’Ambassade de Suède travaillent activement à digitaliser les coopératives d’épargne et de crédit et les institutions de microfinance de la RDC.

Source
Date de publication : 2020-12-23 13:24:46